Si vous le voulez, vous vous sauverez

Une sainte exhortation à désirer notre salut.

Bibliothèque de combat

Jésus

Baronius rapporte que Julien l’apostat, après son infâme apostasie, conçut une haine si vive contre le Saint Baptême, qu’il cherchait jour et nuit les moyens de l’effacer. Il fit pour cela préparer un bain de sang de chèvres et se mit dedans, voulant, avec ce sang impur d’un victime consacrée à Vénus, effacer de son âme le caractère sacré du Baptême. Cette conduite vous paraît abominable : mais si Julien avait pu réussir dans son dessein, il est certain qu’il aurait souffert beaucoup moins en enfer.
Pécheurs, le conseil que je veux vous donner vous paraîtra sans doute étrange ; et cependant, à le bien prendre, il est au contraire inspiré par une tendre compassion pour vous. Je vous conjure donc à genoux, par le sang de Jésus-Christet par le cœur de Marie, de changer de vie, de vous remettre dans la voie qui conduit au ciel, et…

View original post 847 more words

Communiqué du Lieutenant du Sacré-Coeur de Jésus

Tenez bon. La fin de l’hégémonie talmudo-maçonnique connaîtra sa fin sans qu’elle s’en doute. La monarchie catholique reviendra au temps déterminé par la divine Providence.

Saint Michel Archange

communique_du_lieutenant_du_sacre_coeur_de_jesus

Chers frères et sœurs en Christ,

Comme vous le savez ou le pressentez, l’heure est grave pour notre nation. Une terrible guerre civile est en préparation sur notre sol. Certains partis politiques essayeront de récupérer ces tragiques événements pour leur propre profit mais sachez qu’ils mèneront notre pays dans le plus profond désarroi. La colère ne s’arrêtera pas tant que les commandements de Dieu ne seront pas élevés au premier rang. Ainsi, sachez que le roi de France à venir sera votre plus humble serviteur. Il œuvrera pour rétablir l’ordre et la vertu. Ne cherchez pas à connaître son identité car elle vous sera dévoilée seulement en temps voulu. Pour l’instant, contentez-vous de méditer et de prier. La volonté de Dieu surpasse tout entendement humain et celui qui sera désigné par la volonté du Seigneur ressemblera plus à un prêtre qu’à un monarque.

Le gouvernement œuvre pour désarmer le peuple…

View original post 1,090 more words

L’Eglise doit-elle être de son temps ?

Pas d'”aggiornamento” pour l’Église catholique !

Bibliothèque de combat

Guy-Gilbert-La-UneOn répète volontiers que l’Eglise doit être de son temps. Sauf respect, c’est au moins une niaiserie. L’Eglise est de son temps, en a toujours été, en sera toujours, parce qu’elle est de tous les temps. Si c’est là ce qu’on veut dire, on ne fait qu’une dépense de paroles inutiles.
 Malheureusement, dans la gnose libérale, ces mots insignifiants reçoivent un sens qui fait horreur. L’Eglise doit être de son temps, même quand le « temps » veut qu’elle ne soit pas ; et par une conséquence naturelle, Dieu aussi doit être de son temps : c’est-à-dire que Dieu aussi doit couler dans le sablier, finir avec l’heure, et ne recommencer avec elle que si la main de l’homme daigne le retourner !
En d’autres termes, il n’y a pas d’Eglise, et l’homme crée Dieu. Ces formules caractérisent l’époque qui les admet. Nous traversons véritablement une orgie de sottise.

View original post 12 more words

Le clash historique entre Saint Pie X et Théodore Herzl

Discours percutant, simple et sans compromis envers un juïf. Ce que vous n’entendrez point d’un Jean XXIII jusqu’à François I.

Bibliothèque de combat

san-pio-x-theodor-herzl_thumb3Entretien avec le Pape Saint Pie X rapporté par Théodore Herzl, père du sionisme, dans son journal le 25 janvier 1904 :
Je fus conduit chez le Pape en passant par un grand nombre de petits salons. Il me reçut debout et me tendit la main, que je ne baisai pas (…).
Je lui soumis brièvement mon affaire. Il répondit sur un ton sévère et catégorique (…) : « Nous ne pouvons pas soutenir ce mouvement [sioniste]. Nous ne pourrons pas empêcher les juifs d’aller à Jérusalem, mais nous ne pouvons en aucun cas soutenir cela. Même si elle n’a pas toujours été sainte, la terre de Jérusalem a été sanctifiée par la vie de Jésus-Christ. En tant que chef de l’Eglise, je ne peux vous dire autre chose. Les juifs n’ont pas reconnu notre Seigneur, c’est pourquoi nous ne pouvons pas reconnaître le peuple juif. » (…)
Et voilà, pensai-je…

View original post 584 more words