Le lobby le plus puissant de la planète.

Couple imaginaire Guy Lepage et Danny Turcotte

The main thing is to talk about gayness until the
issue becomes thoroughly tiresome.” They add, “[S]eek desensitization
and nothing more. . . . [I]f you can get [straights] to think
[homosexuality] is just another thing–meriting no more than a shrug of
the shoulders–then your battle for legal and social rights is virtually
won.”

(MARSHALL KIRK & HUNTER
MADSEN, AFTER THE BALL: HOW AMERICA WILL CONQUER ITS FEAR AND HATRED OF GAYS IN
THE 90S 15 (1989).

M. Paul E. Rondeau, un pionnier de l’industrie des ventes et du marketing pour plus de 25 ans, a écrit un article pour le “Regent University Law Review” au début des années 2000 (Selling Homosexuality to America, Regent University Law Review, Vol 14) sur les techniques employées par le “lobby gay” pour rendre “acceptable” les revendications d’un groupe ayant un pouvoir sans pareil auprès des gouvernements, corporations et la société occidentale, groupe d’une proportion relativement infime par rapport à la population en générale de nos pays (2-3%): les homosexuels. J’ai choisi de citer verbatim l’auteur sans traduire de l’anglais afin de garder intact les expressions utilisées par ce dernier. En réalité la citation ci-dessus provient des deux “pilliers” de la machine de propagande homosexuelle (voir la référence entre paranthèses) aux États-Unis; ils sont les maîtres-d’oeuvre en vue de modeler la pensée, le vocabulaire, la politique et tout le reste afin de faire accepter le vice contre-nature de la sodomie comme n’étant autre chose qu’un style de vie.  Aussi M. Rondeau utilise-t-il dans son article, surtout, les termes de l’industrie du marketing et de la vente pour faire comprendre comment le lobby “gay” s’est servi de ceux-ci pour passer son message de lessivage et de perversion des consciences; opération d’envergure entammée depuis plusieurs décennies déjà. Je vous conseille fortement de trouver cet article et de le lire; or je ne pense pas qu’il soit accessible en format de livre mais en faisant une recherche sur Google (ce que j’ai fait d’ailleurs) vous serez certainement en mesure de le dénicher.

Par contre mon objectif pour ce présent blogue, n’est point de faire une recension du dit article de M. Paul Rondeau mais plutôt d’attirer votre attention, cher lecteur, à la situation actuelle de la société Occidentale, en générale, et qui démontre l’accomplissement du but fixé jadis par ses deux protagonistes homosexuels Kirk & Madsen, à savoir, d’avoir réussi à faire accepter l’homosexualité comme une pratique sexuelle normale au même rang que l’hétérosexualité.  Fruit d’un travail acharné (et qui est loin d’être terminé car il se trouve encore des voix “dissidentes” et religieuses contre cette perversité) qui a eu son “lancement” officiel par l’entremise du Rapport Kinsey des années ’50. Non je voudrais plutôt attirer votre attention sur la photo annexée à mon article d’aujourd’hui et qui illustre avec brio le succès de cette infâme campagne de propagande homosexuelle. Pour ceux qui ne demeurent pas dans la Province de Québec ni à Montréal en particulier, je tiens à préciser que les deux hommes dans cette photo sont nul autre que les co-animateur et animateur, de la très populaire émission de Radio-Canada “Tout le monde en parle” diffusée les dimanches soirs sur leurs ondes. Or le co-animateur, M. Turcotte est un homosexuel tandis que M. Lepage (à moins d’avis du contraire) est hétérosexuel, d’où le titre donné par le photographe, auteur d’une oeuvre intitulée “Couples imaginaires” (Olivier Cappia). D’autres personnalités reconnues du milieu artistique québécois ont aussi décidé d’embarquer dans le train des sodomites en se faisant immortaliser dans des positions de natures homosexuelles, photos publiées pour “sensibiliser” (c’est-à-dire pour abattre les tabous) la population québécoise à lutter contre l’homophobie; la publication de cette photo et d’autres encore l’ont été dans le cadre de la journée portant le même nom.

Oui, le “lobby gay”, sans aucun doute un des plus puissants du monde, a réussi à faire passer pour normal ce vice criant vengeance au Très-Haut (“The Catechism Explained: An Exhaustive Explanation of the Catholic Religion, Fathers Spirago-Clarke, pp.460-461, 1921) et, qui plus est, a facilité le passage de lois qui criminaliseraient tout discours, écrits et autres publications de nature “haineuse” contre l’homosexualité. Vous en conviendrez que toute condamnation des pratiques homosexuelles, citant même des passages des Saintes Écritures et du Magistère de l’Église Catholique, sera interprétée comme “incitant à la haine” tellement son interprétation est vague. Si cela n’était pas à soi-même scandaleux, les enfants d’âge primaire et secondaire seront bombardés par la même propagande, idée de les façonner à l’image de “bons citoyens tolérants” lorsqu’ils sont les plus vulnérables; une oeuvre des plus satanique.

Triste spectacle qui nous est offert, encore une fois, et qui dépeint la déchéance d’un peuple jadis fermement ancré dans sa foi catholique.  Je termine cet article en laissant la parole à l’Apôtre saint Paul: “Dieu les a donc livrés à des passions ignomineuses: leurs femmes ont changé le commerce naturel en celui qui est contre nature; de même, les hommes, délaissant le commerce naturel avec la femme, se sont mis  brûler de désirs les uns pour les autres, entretenant d’homme à homme des relations infâmes, et recevant en leur corps un salaire digne de leur égarement. Comme ils ne se souciaient pas de posséder la connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à leur sens pervers, et de là, leur conduite indigne.” (Romains I: 26-28)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s